La Nature évidemment !

Né dans les Hautes Vosges, donc né dans la nature ou avec la nature.

La photographie animalière est une religion lorsqu’elle est bien pratiquée. Les animaux sauvages quels qu’ils soient, se doivent d’être respectés et compris. Il faut parfois du temps, des bonnes chaussures et des jumelles avant de déclencher, bien que souvent dans nos jardin les animaux sont déjà là !

La petite Chouette de Tengmalm . 120 g
L’ étourneau Sansonnet.
Le renard  est un opportuniste incompris. Il est pourchassé, piégé, gazé, écrasé…  Sans raison !?
La vie d’une abeille tient dans une cuillère de miel. Tout est dit !
Le chamois vosgien prend la pause sur les hauteurs des Vosges. Il n’est plus vraiment sauvage mais c’est un bon modèle pour les apprentis photographes.
C’est au moment du brame que le cerf est visible, le restant de l’année il est presque invisible. 
Le chevreuil ou la chevrette sont les incontournables de nos campagnes.