L’ Excellence dans les Vosges

Aux Editions du Signe, un ouvrage de Claude Vautrin.

Ce livre, c’est avant tout des rencontres avec des Femmes et des Hommes passionnés et qualifiés, et donc, j’ai bien sur beaucoup aimé réaliser ces reportages. Le monde de l’entreprise est mon activité principale.
Les Vosges d’Est en Ouest sont un tissus industriel très varié, les savoirs faire y sont nombreux et surprenants. Les Editions du Signes ont parfaitement su mettre en page toute cette diversité. J’ai marché dans les pas de Claude Vautrin et surtout dans ses mots afin de coller au plus prêt à la genèse de cet ouvrage hors norme.
3, 600 kg, 500 pages 1000 photos et 9 mois de travail… Un beau bébé. C’est aussi des kilomètres sur les routes des Vosges que je croyais pourtant connaitre des rencontres et de l’improvisation dans des bâtiments et des sites industriels surprenants. Le Travaille quelque qu’il soit est un formidable vecteur épanouissement pour les Femmes et les Hommes, en être privé est souvent source d’ennui ! De ces 80 reportages je n’ai que des bons souvenirs. Les rendez vous étaient parfois compliqués à établir du fait des emplois du temps de chacun mais une fois dans la place, j’avais carte blanche pour regarder et photographier. J’ai fait le choix d’un équipement léger, deux boîtiers 2 optiques et juste un petit coup de flash pour redonner un éclat dans les yeux des acteurs. Lumière naturelle et basse vitesse, comme d’habitude. J’étais en mode reportage, ce qui était le cas.

Le seul bémol est dans le peu d’intérêt rencontré par les donneurs d’ordre du projet. CCI et Conseil Général qui on à mon avis pas ou peu porté ni commandé cet ouvrage. C’est plutôt dommage quand on connait l’importance de l’ Entreprises dans un département. Les raisons sont d’ordre budgétaire comme souvent !

Le livre est disponible dans quelques bonnes librairies et il témoigne de l’activité industrielle des Vosges sur les années 2018/19

A chacun ses Maîtres !

On est tous sous influence, et puis on fait son chemin. Je pense qu’il faut s’inspirer, regarder et sentir pour se dire: C’est ça que j’aime… ou pas !

Helmutt Newton, Steve McCURRY, Sebastiao SALGADO, Henry Cartier Bresson, Dorthea LANGE, Marc Riboud, Jean Loup SIEFF , Jim BRANDENBOURG, Peter Lindbergh… La liste est longue de talants et de passions.

Robert Friedmann. Capa
Henry Cartier Bresson
Marc RIBOUD
Dorthea LANGE

Peter Lindbergh
Jim BRANDENBOURG
Jean Loup SIEFF
SALGADO

25 images / secondes

La vidéo est la fille terrible de la photographie.

On y vient naturellement.

A chacun sa technique et ses outils, la technologie ne manque pas de solutions.

 J'ai opté pour le multicaméras.  GH5 et  Steadicam  / Sony X70 pour les plans sur pied / Gopro hero 7 pour les plans de mouvements ou exposés. Parfois les trois réunis pour un même projet.
La caméra idéale n'existe pas mais il existe plein de caméra différentes, pourquoi s'en priver !
Micro cravate, canon ou enregistreur H4n
Montage sur Première Pro.
"Ma technique, pour peu que j'en ai une". Des images simples, pas d'artifice ni d'effet spéciaux, pas de limite de durée ni de formats imposés par les réseaux sociaux ou des communicants surmenés...
Raconter une entreprise de plusieurs générations en moins d'une minute ce n'est pas pour moi. Les gens pressés, passez votre chemin.
Si un plan doit faire 30 secondes, alors il ferra 30 secondes et si la vidéo fait 8 mn au final, peu importe !
Etant surtout photographe et ayant débuté le tournage cinéma avec le 16 mm dans les années 80 (le mot vidéo n'existait pas), évidement il reste des traces.

La Retorderie. Un Gîte de Charme dans les Ht Vosges.

Teaser Escaliers Morel. En attendant la version complète !

Graniterie Petitjean La Bresse.

Tissus Gisèle Episode 3

l’ Aventure Tissus Gisèle avec Muriel Mangeol alias Mlle Serge.

La Fontaine à Epinal. Une réalisation Graniterie Petitjean.

Tissus Gisèle Episode 2

Tissus Gisèle Episode 1

Une vidéo caresse. La Haut & Spa

Sur les Hauteurs de Ventron, deux amies passent un week end cool

Les matins de Sandrine. La tournée de pain d’une Boulangère à la « Positive attitude »

L’équipe « Du Pain au Lard  » La Bresse. Une équipe passionnée.

Un transport exceptionnel sur les routes de Lorraine.

Making Off

L’ Aventure « Tissus Gisèle »

Passionnés tout les deux des entreprises vosgiennes et de l'énergie qui en découle nous nous sommes retrouvés dans l'aventure des Tissus Gisèle. 
Nous c'est qui ?
Muriel Mangeol alias " Mlle Serge" l' Humoriste vosgienne qui monte et moi-même. Nous nous connaissons depuis des années et la petite équipe fonctionne plutôt bien, elle devant l'objectif et le micro et moi derrière l'appareil photo ou la caméra.


L'entreprise Tissus Gisèle installée à La Bresse nous a demandé d'inventer une web série sous forme d'épisodes thématiques sur leur travail et  
plus largement sur le textile Vosgien.
Muriel en écrit les scénarios, je tourne les images et nous montons ensemble les films.
Des images simples sans artifice, des messages et des situations drôles et décalées mais pas trop avec la volonté de raconter, distraire et d'expliquer. Nos contact à l'entreprise, Nadège et Xavier nous guide et nous assistent en participant au tournage.


Une série de visuels au début de l'été on servi à lancer le projet et les tournages ont débuté cet automne. A ce jour 3 vidéos sont en ligne. 
Pas de format établi à l'avance, on s'appuie sur les scénarios de Mlle Serge, on tourne en se laissant une part d'improvisation et au monte ce qui nous semble pertinent.
Moi qui ai horreur des "
plus de 3 mn c'est nul" ça me convient très bien.
A chaque fois l'idée et de découvrir également les Vosges en marge du projet, comme le site de Bol d'Air et ses cabanes, ou le lac de Longemer, l'énergie hydraulique, ou tout simplement la montagne.
Si vous aimez, partagez.
A bientôt.
M&M

Episode 1  Présentation de l’entreprise.

Episode 2 Une entreprise textile au Thillot
Episode 3 L’ennoblissement à Gérardmer

AOP Munster

Une région, un terroir, des Femmes et des Hommes sur le terrain et bien sûr des vaches. Le  Munster fait vraiment  partie de la grande famille des fromages Français, plus personne n'en doute.
Un reportage sur le fromage est toujours matinal, coloré et odorant et surtout c'est dans la nature. La vraie vie, tout ce que j'aime.
Comme je suis attaché à mon terroir, alors bien-sur j'aime son fromage "Munster" et lorsque la Chambre d'agriculture m'a missionné à couvrir l' AOP Munster, ce fut avec plaisir.

Bon appétit et une petite vidéo ...



Montagnes Des Vosges. Le Magazine

Un reportage photo sur le fromage c’est des rencontres toujours passionnantes et gourmandes.

Le projet Voltaire

Le Voltaire nomade ou de montagne réinterprète le portrait, le paysage.
Ils sont artisans, cuisiniers, professeurs, responsables d'entreprise... Elles et ils ont accepté de s’asseoir sur mon idée.

C'est du vosgien tout ça, le Voltaire est fabriqué dans l'Ouest des Vosges vers Liffol le Grand, terre de chaises.
J'avais rêvé d'une magnifique Méridienne, mais personne n'a répondu à ma demande, et c'est aussi bien finalement, vu les soucis de transport.

La première photo , c'était à Bellebriette lieu emblématique des Ht Vosges avec Muriel Mangeol alias "Mlle Serge" humoriste. Puis les idées et les projets sont venues au fur et à mesure. 
Un fauteuil, une personne, un endroit et un message.
A ce jour le Voltaire est remisé, mais si vous avez des idées on est partants !
Le magazine Montagnes des Vosges à ouvert son portfolio au projet, merci !

Sous le Hohneck un cours magistral par Sara professeur d’Anglais.
J’aurais du faire Anglais au collège , j’aurais adoré !
Anne C dans mes bottes tellement Femme et toujours positive !
Et l’objet devient le paysage.
Sur les hauteurs de la Bresse. Le débardage revisité !
Jean et son tracteur.
Le trio gagnant. Cathy, Olivier et Franck tout en haut la haut . Leurs aïeux  ont dessiné le paysage touristique des Ht Vosges

Nathalie et l’arrosoir dans la cascade de Tendon qui parfois manque d’eau !
Aline François volontaire à la corvée de patates aux pieds du Volontaire
Bernadette, Jöel et Alain, incontournable au milieu des fleurs et des papillons !
Virginia dans la carrière, rêvait peut être d’une carrière !
François qu’on ne présente plus !
Bol d’Air en mode livraison aérienne.
Fanny et Olivier dans la vallée merveilleuse !

La Petite boite du CDHV

Les aventures de la petite boite de bonbons des Vosges autour du monde.

Tout le monde connait, ou en tout cas tout le monde va connaitre les bonbons des Vosges.
C’est parti pour un tour de monde, et au milieu du paquetage, la petite boite…
Zone duty Free Orly à Paris.
Rio de Janeiro au Bresil
Rio, bien sur !
En haut du pain de sucre !
Sur la plage de d’ Abraao à Ilha Grande. Deux Capirinias
Sur une des 10 iles les +belles du monde. Lopes Mendes à Ilha Grande.
Argentine !
Pas trés vegan par ici !
Quand les bonbons des Vosges rencontrent les fameux gâteaux au Dulce de Lèche de Buenos Aires. Les Havanna !

El Perito Moreno, le glacier qui avance de 2 m par jour !

Escale au Pérou. La petite boite est arrivée dans la ville grise, Lima, capitale gastronomique. Et direction le désert d’Ica avec une pause dans l’oasis de Huacachina. 
A bientôt à Cuzco !

Le désert d’Ica. Halte à l’oasis de Huacachina

La petite boite de bonbons du « CDHV » La Confiserie des Hautes Vosges à Plainfaing est en terre Inca.
Cuzco, Le Machu Picchu et la vallée sacré des Incas… 
des destinations qui font rêver. 
L’aventure continue au Pérou faite d’échanges et de partages.
Le Machupicchu.
Haricots et cochon d’Inde ! Un petit cuy

Dernières couleurs du Pérou avec La montagne Vinicunca, aussi appelée Rainbow mountain « in english » et Montaña de los Siete Colores « en español », magnifique montagne arc-en-ciel se trouvant au Pérou dans la région de Cusco et qui culmine à plus de 5000 mètres d’altitude. Puis direction la Bolivie et le lac Titicaca et La Paz la capitale à 3500 m d’altitude.

Le lac Titicaca chevauche la frontière entre le Pérou et la Bolivie, dans la Cordillère des Andes. C’est l’un des plus grands lacs d’Amérique du Sud et l’étendue d’eau navigable la plus en altitude du monde. 3800 m d’altitude
La Paz capitale de la Bolivie à 3500 m d’altitude.

La petite boite de bonbons fait son tour du monde. Rencontre avec la bière de la brasserie la plus haute du monde en Bolivie ! Les saveurs des hauts
Tupiza ou le farwest sud Bolivien

La Petite Boite de bonbons du CDHV fait son show autour du monde.
Le Salar d ‘Uyuni en Bolivie 3500 m d’altitude qui est le plus gros désert de sel du monde.
40% des réserves mondiales de lithium.
Sans transition, la petite boite quitte l’Amérique du Sud pour l’ Australie.

Australie nous voilà !

Les rencontres du bout du monde. Une Alsacienne et son Van fleuri.
Les plages d’ Australie, magnifiques mais dangereuses.
Le grand Tétra local
Lézard xxl

Escapade au îles Fidji 


La balade de la petite boite de bonbons du CDHV…
(Elle commence à se patiner)
A la recherche de Tom Hanks, « Seul au au monde » dans les Mamanuca Island. île de Castaway
Fidji en plein Pacifique.
Le rêve pour une petite boite de bonbons, mais pas que !
Le voyage continue…
La bonne humeur et la bienveillance locale. Et pourtant la boite est vide !
Couché de soleil en plein Pacific…

Stage photo, les images partagées !

Et si on se retrouvait autour d’un appareil photo entre passionnés histoire de partager et d’échanger. La photo est sans doute un des moyen d’expression le plus utilisé entre les femmes et les hommes. Tout le monde fait des photos, tout le temps et sans forcément d’envie ni de passion. Les téléphone sont devenus des caméras et les photographes de métier, ceux que l’on appel « les pros »on presque disparu. Pro de quoi d’ ailleurs !? Il reste les passionnés, les arrêteurs de temps, les amoureux des belles images, les romantiques, les carresseurs de lumières ou les chasseurs d’images.

La photographie, c’est nous, c’est toi. C’est la vie.

Le concept est simple. Vous me présentez vos envies et on se retrouve ou vous voulez en fonction du temps que vous disposez. Un maximum de 6 personnes par groupe de 2. Je peux vous prêter du matériel ou vous aider à comprendre le votre.

On passe la journée ensemble, et le soir je suis certain que vous penserai la photographie autrement ! A bientôt

Contact, renseignements, devis: l.michel@wanadoo.fr / 06.89.25.84.66 /

www.michel-l.com / Facebookh

La Camionnette des Fermiers

Le principe est simple : sillonner les fermes du territoire de la partie sud des Hautes-Vosges, regrouper les commandes d’habitants et les livrer directement chez eux. Contrairement à une amap, pas d’abonnement, pas de miminum de commande et pas de produits imposés ! Les produits sont choisis librement et les commandes se font par internet le week end pour livraison jeudi ou vendredi de la semaine suivante.

Au printemps 2019, les deux fondateurs, Alain et Michèle, sont partis en retraite. Hélène a repris l’affaire depuis le 1er avril, avec beaucoup d’enthousiasme. Le fonctionnement reste le même, la gamme des produits locaux s’élargit. « Je porte cette entreprise avec une ferveur totale ». Hélène travaille régulièrement avec 20 producteurs, au gré des saisons. Au bout de 3 mois, la jeune femme a décidé embaucher quelqu’un.

La Camionnette des Fermiers, c’est le pari du local : « La consommation locale est vertueuse par essence », affirme Hélène. Le principe est de privilégier une fabrication le près possible du lieu de consommation. Les clients sont toujours informés de la provenance des produits. Il est possible de poser des questions sur des compositions ou des méthodes de fabrication au besoin. Les partenaires (comptables, graphiste, informaticiens…) sont également tous basés dans les Vosges.

« L’idée est de faire vivre les agriculteurs en les rémunérant à un prix juste ». L’entreprise choisit de ne pas pratiquer de négociation commerciale : « Ce n’est pas une entreprise qui a vocation à faire de l’argent sur le dos des producteurs. Leur prix est celui qui les fait vivre et nous respectons cela. Quand vous commandez à la Camionnette vous contribuez à faire vivre justement les personnes qui nous nourrissent ».

La Camionnette développe aussi toute une démarche écologique : lutte contre le gaspillage, réduction des déchets, consommation énergétique maitrisée. « Les trajets sont étudiés pour réduire les consommations d’énergie, les emballages sont soient réutilisés, soit triés et les choix des producteurs se fait selon leurs bonnes pratiques environnementales, bio quand c’est possible, intelligentes toujours ».

La zone de livraison couvre la vallée de la Moselotte, la vallée de la Moselle, ainsi que Remiremont et ses alentours. Pour plus d’informations,et s’inscrire à la newsletter hebdomadaire rendez-vous sur le site internet de la Camionnette des fermiers : http://lacamionnettedesfermiers.fr/

Retour vers le labo

La photo noir & blanc est intemporelle.

Rien ne change ni ne s’altère, seuls les produits finissent par mourir. 30 ans séparent certaines de ces photos, et pourtant, la magie opère toujours. Pourquoi ce retour à la photographie noir & blanc et au labo photo?

Une anecdote inintéressante sur la démarche : Dans les années 70, sur une pellicule 120 de 12 poses, il fallait compter sur une sélection de 6 photos, et sur un film 24 x 36 de 36 poses le résultat était de même. De nos jours à l’ heure des cartes mémoire riches en Giga octets rien n’a changé, souvent 6 photos sortent du lot…