Mise en avant

Actu. Quoi de 9 sur le blog

Reportage au jour le jour. SAISON 2 …

Exposition Julius Natterer.

L’expo Julius Natterer est désormais arrivée en Suisse! Rendez-vous à mi-chemin à Baume-les-Dames avec le trio du départ: Yasmina, Johannes et moi!

  • Yasmina Sandoz, l’initiatrice de cette exposition en hommage au grand Professeur, véritable chef d’orchestre,
  • Johannes Natterer, son fils, également ingénieur structures bois et professeur EPFL qui a ouvert les archives à l’occasion du 11è Forum International Construction bois qui s’est tenu en avril 22 à Epinal et Nancy,
  • et moi, pour la numérisation des dias sacrées, pour la conception et réalisation des chevalets grâce au bois de la Scierie Germain Mougenot, pour la scénographie grâce au panneau offert par EGGER…. ce même panneau a été réutilisé pour faire les boites de transport! Rien ne se perd.

L’exposition issue de la photothèque du célèbre ingénieur a été rendue possible grâce au financement de l’Enstib. En effet le Professeur Julius Natterer avait été le parrain de la promotion 1998. Et les tirages sur dibon furent tirés par Illico Perso à La Bresse.

Encore merci à tous les parties prenantes, les passionnés, les congressistes et tous ceux qui font perdurer la vision du génie qu’il était.

Son adage « Seule l’utilisation accrue du bois pourra sauver les forêts du monde » est encore plus d’actualité avec la tendance climatologique qui ne cesse de s’aggraver. 

Agissons, construisons en bois, reboisons intelligemment, prenons en compte ce que nous dit la nature… 

De mon côté, je souhaite une belle vie à cette exposition!

Photo souvenir.
A l’ENSTIB
Au bord du Léman ou tout à commencé !
Julius Natterer
La célèbre école de l’ EPFL
Une des nombreuses discussions avec Johannes sur le bois construction
Numérisation des diapositives en respectant le coté « vintange »
Sélection des visuels
Aurélie Mougel à La Bresse
Les chevalets proviennent de bois scolités
Maryse, Nicole et Yasmina devant une maquette dans la grande salle d’expo du Forum Bois Construction
Espace Prouvé à Nancy

____________________________________

EGGER Rambervillers

Suivre un chantier, un projet, une intervention à l’entreprise EGGER c’est toujours un reportage hors normes. Volume, dimension, moyens mis en œuvre, exigences de qualité, de sécurité, et rapport humain bien sur.

Alors, coté photo, c’est le top si tu as un bon grand angle et un peu d’expérience avec un drone. Vous l’avez compris, j’adore ça !

Des femmes et des hommes dans la vraie vie, comme j’aime.

Entreprise EGGER, Rambervillers.
Une forêt d’acier
Extension en cours Groupe Livio.
Modification de la stucture d’un bâtiment afin de l’adapter aux normes actuelles de fabrication.
Le bois évidement !

____________________________

Fête et faites du vélo, mais pas que …

Ma fille l’autre jour, d’un retour d’un voyage de classe en Allemagne m’a dit, il y avait plein de vélos partout !

Hier à Cornimont et le long de la voie verte il en était de même, mais pas que des vélos. Des musiciens, des comédiens, des danseuses et des chanteuses, des saltimbanques, des jeunes et des moins jeunes, des ateliers, de la bière, des gateaux et du soleil.

La fête du vélo, à Cornimont. La vraie vie toute simple autour de la bicyclette…

______________________________

Un peu de romantisme …

Retour le temps d’un jour dans l’ambiance des reportages de mariage. Petite rechute.

« Pourquoi pas, avais je répondu à Sophie, mais la dernière fois je m’étais endormi à la messe… « 

« Ca tombe bien, y a pas de messe ! »

Banco, et je ne regrette l’expérience, le soleil était radieux, la pluie du matin avait purifié l’air, la lumière était pure. Tout le monde était joyeux, les femmes magnifiques et leurs hommes avaient sortis le grand jeu.

A suivre quelques vues en noir & blanc tirées d’un reportage en couleur.

Le mariage est une histoire de femmes
Père et fils
Magnifiques demoiselles d’honneur
Beaucoup, beaucoup de soleil

_________________________________

Flashback sur une doc !

Sortie en 2020, la brochure « Escales dans les Vosges  » est encore d’actualité, je viens de la retrouver dans mes archives.

J’en parle aussi parce que j’y revois quelques une de mes photographies. Des photos d’humains bien-sûr avec des femmes et des hommes dans la vraie vie. Et bien sur, tous les visuels du document sont du « pur Vosges »…

Comme quoi, quand on veux, on peut !

J’ajoute que les Vosges ce n’est pas gros et c’est fragile, alors à consommer avec modération, comme le bon vin.

1ère de couv. avec ma petite au Lac de La Moselotte
Rando sur les crêtes
Une rencontre les pieds dans l’eau de Blanchemer
Rando Famille sur les Hauts de La Bresse
Les lacs bien sûr…
Bol d’Air, incontournable
Avec mes deux complice Sara et Muriel qui se cache dans la couture …
Sans commentaire ! Brimbelles sauvages

________________________________

Retour d’expérience 2021

Une expérience et des initiatives à souligner et à pérenniser.

Création d’images vidéo en immersion et échanges hors des classes pour les élèves des écoles primaires de Thiéfosse et de Plainfaing à l’initiative du Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges.

Histoire, nature, culture, écologie, botanique, géographie… La liste est longue …

C’est à cette génération qu’il faut expliquer ou sont les clés dans ces moments compliqués ou le climat se dérègle et ou le joli petit massif des Vosges surpeuplé est vendu comme du pop corn à un tourisme de masse en manque de nature.

Chaque coin de nos forêts et un morceau des murs de la grotte de Lascaux… Uniques et fragiles. A méditer avant qu’il ne soit trop tard mesdames et messieurs les décideurs bien passants.

Merci à tous les acteurs de cette aventure.

L’école de Thiefosse, Stanislas Humbert et Alain Bougel
Sylvie Triboulot
Sur les bord du Rudlin à Plainfaing
Fred Blanc
Panneau d’information sur les crêtes.
Botanique avec Fred Blanc
La forêt, le domaine de Sylvie Triboulot
Sur les bords de Lispach

__________________________

Escalier Morel La Bresse, suite…

Retour de reportage cette fois sur des escaliers Alsaciens.

Du verre, de l’acier et bien-sûr du bois avec des nuances de finitions différentes , c’est osé, audacieux même, mais à chaque fois, réussi.

Je découvre de nouvelles idées, des formes et des assemblages différents. Tout le monde est content même le chat !

____________________________________

Suivi de chantier CAT&MO

Suivre le chantier du « Chapitre » ex Banque de France de Remiremont, c’est comme dans un vrai film. ( Je crois que je l’ai déjà dit mais c’est vraiment ça )

Un chantier tel que celui là, c’est une fourmilière d’artisans qui évoluent, chacun dans son métier et ses compétences, à chacun sa mission. Suivant les étages, les corporations et les âges, la musique change, celle du son des machines mais aussi celle des radios FM. Le chantier, quant à lui, avance inexorablement et sûrement, on commence à voir et découvrir les différents volumes sous l’œil vigilant de Jérôme, le maitre d’œuvres de chez CAT&Mo

Une affaire à suivre !

Du haut de mon esca »BÔ
Si je ne me trompe, bientôt une piscine…
petit disque…

Le Rally des Princesse

En avril 2021, au milieu des jonquilles nous avions fait quelques photos en prologue de l’édition du Rally des Princess. Une course d’automobile de collection uniquement féminine.

Malheureusement la covid 19 est passée par là et l’édition 2021 fut annulée, comme beaucoup d’autres manifestations.

Mais, du 14 au 19 Mai le rally s’est enfin déroulé et je me suis caché dans le coffre pour faire quelques photos…

Ha oui… La voiture, une Volkswagen Coccinelle 

Evidement une photo des frangines … Aurore, Aude et Stéphanie

_______________________________

30 ème festival de Sculpture La Bresse

Un grand cru cette année.
Un thème 2022 inspirant : « Jeunesse et Vieillesse »

Festival 2022
Du premier coup d’herminette (hache recourbée) au dernier coup de ciseau, l’œuvre d’art naît sous vos yeux. Cette expérience est également enrichissante pour les artistes, directement confrontés aux réactions du public. C’est l’occasion pour eux de connaître ce que chacun pense et ressent au contact de leur travail !

J’y vais depuis 30 ans … Et c’est encore toute cette semaine !

Longue réflexion…
Une nouveauté, une sculpture sur sable, qui ne craindra pas la marée.
Camille Claudel, bien sur !
La magie des jolies fesses !
Un couple qui nous vient d’Argentine et qui sirote un maté, obligé !

_______________________________________

Elodie et les fleurs.

Hier j’ai retrouvé Elodie et sa petite famille pour quelques photos dans les champs, dans les fleurs. En te photographiant et te voyant cueillir un bouquet, il m’ait remonté des souvenirs de bien plus de 10 ans. C’était dans les jonquilles du coté de Menaurupt. « Tu avais déjà une robe fleurie… »

J’adore mon métier pour ces instants ou j’ ai l’impression d’arrêter le temps.

Merci !

Je crois en 2009, du coté de Menaurupt
Ces photos ont fait du chemin, toi aussi !
Toujours dans les fleurs et en famille

____________________________

Reportage Escaliers Morel

Les suivis de chantier et les reportages sur les escaliers Morel sont toujours des belles surprises. Il y a à chaque fois, un escalier nouveau, diffèrent, plus aérien, et plus haut à découvrir.

Le mariage du bois du métal et du verre donne une élégance qui laisse passer la lumière et cela me plait. Ce n’est pas qu’un simple escalier, c’est un beau meuble qui permet de passer d’un étage à l’autre.

Escaliers Morel

Aucune faute de goût sur cet aménagement très lumineux où l’escalier prends toute sa valeur.
Un effet de miroir grâce à la rembarde en verre de l’étage.
L’entreprise Morel est présente dans le livre
Le Peuple du Bois. Editions du Signe
Mariage métal bois et verre.

_______________________________

Communication visuelle. Bol d’Air La Bresse Reportage « Explor Games »

Une journée avec la jeunesse, ça file la pêche ! Découverte et reportage de l’Explor Games !

Lola avait missionné ses copines. Une équipe au top. Et Mathilde en mode grande sœur ! Un soleil magnifique, des bourgeons de printemps et des enfants heureux = des photos sympas et pas compliquées…

________________________________________

« New Product Developpement »

New product développement de la gamme Nurrish BEL; fromage 100% végan, pour Bel Food Services avec le chef Olivier Pichot au cœur de la cuisine du Slalom Labellemontagne.

_____________________________________

Entre deux rendez-vous. Quelques vues en escab »Ô »

La Haute Saône, la scierie Mougenot à Miellin presque au fond de la vallée.

Il y a fort longtemps, la rivière, La « Doue de l’eau », un bien joli nom, qui borde la scierie devait surement produire l’énergie nécessaire, l’énergie hydraulique. Je crois me souvenir que la belle a débordée il y a quelques années, causant bien des dégâts

Et puis, en revenant, les Milles étangs, magnifiques, encore plus à cette saison.

_____________________________________

Reportage « LE, concours de Gym. »

Ce dimanche entre le traditionnel vide grenier et le concours de gymnastique féminine il y avait de l’animation dans le village où « il fait bon vivre ».

Beaucoup de villes vosgiennes étaient présentes, des parents plein les gradins et une buvette gourmande bien garnie, le tout, nous ont offert une belle journée. Même Hervé Vaxelaire, le maire du village est venu faire un tour et accrocher quelques médailles.

Des filles sportives, vives, positives et lumineuses ça donne la pêche et puis bien-sur des bénévoles passionnés mais qu’il faudrait bien aider. Je dis ça je dis rien …

La vraie vie quoi !

____________________________________________

Hier soir et ce soir à Gerardmer. Salle Jeanne d’Arc

Mademoiselle Serge fait son chemin, doucement, surement et hier soir la salle Jeanne d’ Arc à Gerardmer était de nouveau conquise.

Avec elle et autour d’elle sa garde rapprochée et fidèles parmi les fidèles, Sara, Jérôme Thibault pour ne citer qu’eux !

C’est comique, caustique, compulsif explosif même, mais génial ! Bravo Mumu, ne change rien sinon ça tombe ! C’est encore ce soir, allez y…

Magnifique affiche fruit de collaborations
Coulisse
Une belle salle bien remplie
Beaucoup d’émotion vraie !
Débriefing juste après le spectacle avec Jérôme
A bientôt !

____________________________________________

Reportage à la scierie Germain Mougenot

Saulxure sur Moselotte, entre la Moselotte et la D43, la scierie ne passe pas inaperçue. Ici le bois est transformé de A à Z, car rien n’est perdu et avec un minimum de déplacement, c’est ça l’idée et la mission. De la grume à la planche et enfin au pellets. L’économie circulaire, le circuit court, ces slogans à la mode ne manquent pas de nos jours.

La mienne, de mission, c’est de photographier le process afin de mettre à jour la communication de l’entreprise. Ca ne m’empêche pas d’avoir une idée sur le sujet…

Saulxures sur Moselotte est un bel exemple d’ un bon équilibre. Une industrie locale, un village à taille humaine et une vision également touristique avec le lac de La Moselotte, le tout dans le Parc Naturel des Ballons des Vosges.

En fait, il fait bon vivre à Saulxures sur Moselotte…

Col de Morbieux
Du haut de mon esca’bÔ ! A droite le village et au fond le lac de la Moselotte.
Anthony Claudel, méthodique et pragmatique. 4 ème génération de grumier.
Le triage des billons
La forêt du Géhan est juste derrière
La nouvelle chaudière alimentée par les écorces et les plaquettes
Le silo de stockage des plaquettes bois. Elles serviront à alimenter la chaudière mais surtout seront valorisées en pellets.
La chaudière au centre du projet
Les pellets, fin de la chaine des produits plaquettes et sciures.
Chargement des camions pour le coté bois produit.

__________________________________________

Le Repaire des Heureux Cycleurs

A Cornimont, terminus de la voie verte coté Moselotte l’association a son atelier, le Repaire des heureux cycleurs. Parce qu’il vaut mieux pédaler que de ne rien faire, une poignée de bénévoles récupèrent, réparent et remets sur la route des vélos condamnés.

C’est tout les samedi après midi, quand il n’ y a pas de neige.

Tout près de chez BigMat, juste avant, à droite et au fond !

Même un vélo a droit à une seconde vie !
Un modèle collector sauvé de la déchetterie. Un Vtt SUNN des années 90 revu et corrigé et bien sur à la vente !

___________________________________________

Reportage à Cornimont en terre de,

« Positive altitude »

L’association Ballast, l’ECSP de Cornimont a eu cette bonne idée de rassembler plusieurs générations autour d’un projet rigolo et coloré, réaliser des épouvantails…

François Klein plasticien organise les ateliers, et chacun et chacune y va de son imagination. Les pièces de vélos de l’atelier des « Heureux »cycleurs » n’est pas loin !

Recycler, imaginer, partager, pédaler… Une affaire à suivre !

François Klein et son épouvantail
Apprendre l’outil !
Elle n’est pas une épouvantail !
Salut Lisa !
Soleil, couleur et bonne humeur
Multi générationnelle
Le repaire des « Heureux Cycleur » à Cornimont
Et la photo souvenir sous le soleil !

__________________________________________

Un peu de rando. Entre les sapins, une cascade …

Souvent au printemps, j’aime passer faire un tour à la cascade de Tendon. L’eau encore abondante passe au travers des jeunes pousses vert anis, c’ est magnifique.

Je me redis à chaque fois que son accès devrait être réservé au marcheurs, le parking improvisé au pied de la cascade fait un peu tâche. Ce devrait être un lieu de silence et de nature… Malheureusement beaucoup de lieux magnifiques sur le massif des Vosges souffrent de ce défaut. Trop de voitures… Un peu de courage, élues, élus, décideurs, porteurs de projets, responsables. Il faut protéger la nature… Réorganiser les accès, penser autrement. C’est ça aussi « Aimer la vie en Vosges « …

Heureusement, une fois passé la barrière d’arbres sous la cascade la magie opère. On est bien, c’est frais et les oiseaux chantent.

Tendon et ses pierres glissantes !
La cascade de Tendon incontournable.
En 2019 avec Nathalie et le « Voltaire des montagnes »

Une forêt comme j’aime.
Temps de pose avec pied obligatoire.
2017
Le printemps, le vert anis des jeunes feuilles.

________________________________________

Suivi de chantier Entreprise CATEMO

Banque de France / Hôtel-Spa « Le Chapitre » à Remiremont.

Suivre un chantier tel que celui de l’Hôtel-Spa le « Chapitre » à Remiremont (Ex Banque de France) est toujours passionnant, surtout le jour de la fameuse « Réunion de chantier » hebdomadaire . Ce jour là se réunissent tous les corps de métier concernés, le maître d’œuvre qui est le chef d’orchestre, le propriétaire ou le porteur du projet et évidement l’architecte. Parfois un journaliste ou même une équipe de télévision et sur ce coup là, un photographe…
C’est avec Emilie Claudel, propriétaire des lieux, Gérald Klauss, architecte, et Jérôme Thierry qui assure le pilotage des travaux pour CATEMO, que nous suivons le chantier.

Dans un tel édifice chargé d’histoire, Les murs du bâtiment se défendent et voudraient bien garder une part du passé, mais place à la modernité, aux normes de sécurité aux décorations et équipements à la mode. C’est beaucoup de passion et de savoir faire que le maitre d’œuvre doit organiser de A à Z.

Beau projet en tous cas et une affaire à suivre.

Découvrez les coulisses…
ouverture à la clientèle courant 2022.
A ce stade du projet, difficile d’imaginer une piscine et un espace spa. Et pourtant !
Emilie Claudel, propriétaire des lieux.
Un fronton qui en dit long sur l’histoire du bâtiment.
Les réunions de chantier hebdomadaires sont l’occasion d’un échange créatif et productif. Il s’agit d’un moment clé, car il permet d’instaurer un cadre de travail favorable aux équipes.
Vestige d’une époque.
A chacun sa mission, une jeune femme du comptoir Hôtelier de Gérardmer organise la futur cuisine.
On commence à parler de déco …

________________________________________

Focus sur la « Fidélité Gym » de Saulxures.

Les dates de concours se dessinent, il faut s’entrainer encore et encore… La gymnastique est un sport exigeant, souvent dans l’ombre du foot pour ne citer que cette discipline , beaucoup plus médiatisé. Peut importe, la gymnastique est réservée au puristes. A Saulxures, elle est féminine, une équipe de femmes bénévoles et motivées sont présentes tout au long de l’année pour travailler encore et encore.

Travail d’abnégation et d’humilité, mais quel résultat magnifique pour nos filles. Toutes rêvent d’un local qui leur serait réservé, où il ne faudrait pas démonter et remonter, dérouler, ranger à chaque séance…

On ne lâche rien, sinon ça tombe !

_____________________________________

Les copains qui nous font voyager et rêver …

Sophie et Fabien Pekus, font partie de ces personnes qui ont le cœur sur la main, amoureux dans la vie et la planète « nature » dans la tête.

Wildlife Overland, Odyssée en terre animale, est à découvrir dans les pages du dernier « Nat’Images », le n° 73.

« Partir longtemps et voyager lentement, évoluer en pleine nature et se déconnecter de nos sociétés compliquées… »

On les aime ces deux là et on les envie, partager leur périple est un bonheur, avec un zeste de jalousie.
Vous pouvez les retrouver sur leur page facebook… et instagram
Nat’images fait partie de ces dernières revues encore connectées à la nature…
Se reconnecter à la nature, Sophie et Fabien sont contagieux d’une belle maladie !
Humilité, intégrité et bienveillance. Je vous invite à noter ces trois mots…
Tout est dit !
Sur une idée toute simple de vivre ses rêves…
Du désert au forêts équatoriales ou à la montagne, mais aussi tout près de nous, il y a partout encore des merveilles à découvrir. L’exotisme n’est pas toujours très loin.
La vraie vie et rien d’autre.
Bon vent les amis, et à bientôt autour de quelques bières … Belges bien-sur !

_________________________________________

Escaliers Morel, le nouveau site est en ligne.

Cela fait des années que je photographie les escaliers Morel, ses créateurs, et ses concepteurs.

C’est, je crois une des entreprises la plus haute des Vosges en altitude, la haut dans la vallée du Chajoux. Haute aussi par son niveau d’excellence. La mise en ligne du nouveau site web c’est également pour moi une vitrine de mon travail de photographe en entreprise. Merci pour leur confiance.

Le contenu visuel des pages du site web est intégralement réalisé avec des photographies « Morel » et « Vosges », gage pour moi d’authenticité, quand on connait mon combat contre l’utilisation des banques d’images internationales, bravo à l’équipe Morel…

A bientôt pour d’autres photographies …

Les Escaliers Morel

__________________________________________

Olivier dessine moi une affiche…

Histoire d’une collaboration, de rapprochements de compétences et de talents, d’amitiés, de rencontres, de chemins de vies. Muriel sait et aime rassembler les gens, dans la vie et sur scène. Donner pour recevoir… Du « iep », (Initiatives entre potes )

Chacun sa mission, moi c’est les photos, depuis plus de 10 ans je photographie Mumu, la jolie femme au grand cœur de « Plainfaing », alias « Mademoiselle Serge« .

Olivier Claudon quant à lui, un autre amis, c est l’ incontournable pour ce projet, artiste et peintre animalier génial, il sublime les animaux avec ses pinceaux et son talent.

Arrive Gérôme thibault, le graphiste lumineux qui harmonise l’ensemble, qui donne vie et envie d’allé regarder et écouter Mademoiselle Serge en spectacle.

A toi de jouer Muriel… Et « merde » pour la suite ! Michel

Chaque animal à sa place et sa mission dans l’histoire de Muriel, elle se fera un plaisir de vous l’expliquer…

Des milliers de photos depuis + de 10 ans, merci de ta confiance.
Femme et maman, sérieuse à la ville et décalée sur scène.
Premier travail de sélection
Fin de la mission du photographe
Olivier le magicien, rassemble les animaux choisis par Muriel…
Sous les yeux des musiciens …
Olivier m’explique la complexité de projet.
Projet terminé, c’est magnifique et lumineux.
Y a plus qu’à … En tout cas, très fier d’y avoir participé.« iep »

___________________________________________

Clap de fin pour le FBC 2022 à Nancy et Epinal.

J’ai découvert le FBC 2022 au travers de l’exposition de J. Natterer, une expo financer par l’ENSTIB.

Le bois, une passion commune qui nous anime toutes et tous à des degrés différents selon les disciplines et les sensibilités. Des prises de paroles, notamment celles de Jean Lus Sandoz, militant, comme moi et qui, par ces interventions nous démontre et nous mets en face de la réalité de situation… Des rencontres comme souvent dans ce genre de manifestation, des découvertes et des photos bien-sur et toujours. Des photos à partager…

Un totem en douglas, le bois à la mode, devant le centre PROUVE
Exposition Natterer, retirage de vieilles diapos et mise en scène de ses maquettes
Exposition Natterer à l’Enstib à Epinal
Les tirages réalisés par ILICO PERSO à La Bresse et Aurélie Mougel
La présentation de la situation de notre planète et des forêts par Jean-Luc Sandoz sur une fresque de Olivier Claudon, déjà visionnaire en 1992
L’état de nos forêts… L’épisode scolyte qui n’est pas arrivé par hasard comme certain aiment à le dire.
Yasmina et Marysli , des amies et des fidèles des FBC.
Jean -Luc Sandoz, incontournable et militant. Ces interventions sont « limpides »
Marysli, Nicole et Yasmina.
Sur les murs de l’ENSTIB
Le lancement et la présentation du livre « Le Peuple du Bois » Edition du Signe,
en librairie en Mai 2022

____________________________________________

Pèle – mêle d’une journée bien remplie…

  • Inauguration du 11 -ème forum international Bois construction à l’Enstib avec, « entre autres » Steven Vitry et son mur en bois d’escalade. (On se reverra, hein Steven ?)
  • Quelques gourmandises forestières à l’Hôtel de ville proposées par Olivier Pichot et son équipe…
  • Direction Nancy au Centre PROUVE pour installer l’exposition Julius Natterer avec Yasmina et Marysli.
  • Et, premiers tours de pages sur « Le Peuple du Bois » Sortie en librairie début Mai. On en reparlera…
Steven Vitry
Du bois et des rubans
Christian Kibamba
Olivier Pichot
Un toten en douglas, plein centre de Nancy
Marysli, Nicole et Yasmina en train d’installer les maquettes de Julius Natterer.
Les commentaires avec un accent Suisse sont encore meilleurs.
Une photo de l’exposition que j’aime bien. Un bâtiment de 7 étages en bois dans le Valais, sans doute du Mélèze réalisé dans les années « 1890 » et toujours debout. A l’époque construire des maisons n’avaient rien d’extraordinaire. Je dis ça …
Centre Prouvé à Nancy, magnifique salle d’expo. Julius Natterer. Tirages sur Dibon réalisés par l’entreprise Illico Perso à La Bresse et Aurélie Mougel.
© Yasmina SANDOZ
© Yasmina Sandoz
Le Peuple du Bois, Edition du Signe
Une chasseuse cueilleuse
Hêtre un fauteuil
Dominique au casse-croute
Claire la coureuse des bois

______________________________________

Installation de l’exposition Julius NATTERER

ENSTIB EPINAL

Mention spéciale à ILLICO PERSO La Bresse et Aurèlie Mougel pour la qualité de leur prestation sur les tirages et le montages de cette expo. Un projet initié par Yasmina SANDOZ.

Deux lieux d’exposition. Mercredi 6 à l’ ENSTIB d’EPINAL et Jeudi 7 et Vendredi 8 à Nancy à l’espace PROUVE dans le cadre du forum bois construction

Le bois des chevalets a été offert par la scierie Germain Mougenot à Saulxures. Il s’agit de bois scolytés.

Les tirages ont été réalisé à partir de scannes de vielles diapositives de Julius Natterer.
Aurélie Mougel Co-gérante de l’entreprise ILLICO Perso spécialisé (entre autre)dans ce genre de prestation.
Une belle collaboration et un challenge réussi.
Y a du talent et des compétences aux fonds de nos vallées !
Dans le cadre de l’ENSTIB l’exposition prend une dimension et une symbolique particulière.

_________________________________________

Team Vibrations, un peu de photos…

En 2023, Team Vibrations organisera « La Locomotion en fête »

Il faisait beau, alors on a sorti, dépoussiéré et démarré quelques vieux pistons. Donc je disais, Team vibration organise le 17 & 18 juin 2023 une grande fête autour des vieux moteurs.

On en reparlera…

Ducati 750S.

Camion militaire Renault R 2087 et Camion Citroën U23.
Tracteur Massey Harris Pony
Moto Guzzi V7
La Fiat 500…

_________________________________________

L’épisode « scolyte » que nous vivons actuellement est traumatisant pour tout le monde, même si, comme on aime à le dire, c’est un mal pour un bien. Ces plantations en monoculture d’épicéas alignés comme des maïs ou des rangs d’oignons n’auraient pas du exister. Elles ont faites et font encore parties de nos paysages depuis 60 ans. Il manquait sans doute la touche de biodiversité au projet. Du style, mélanger les essences et laisser la nature faire son œuvre. Les « sachants » et les « décideurs » de l’époque ne connaissaient peut être pas ce mot ? Espérons que ceux de maintenant ne feront pas les mêmes erreurs … Pour l’heure les plantations « moches » d’épicéas donnent du bois au scieries et à la filière bois.

Le réchauffement climatique y est pour beaucoup dans cette histoire. Mais heureusement la nature est résiliente et à peine les abatteuses ont quitté la parcelle que la vie revient, pour peut, bien sur qu’on lui en laisse le temps.

Les sapins sont également touchés par le réchauffement climatique.
Cet arbre est mort en quelques semaines.
Au pied de cette parcelle il y avait 2 énormes fourmilières, elles ont disparu elles aussi !
Une coupe à blanc, ce n’est pas forcément magnifique, mais nécessaire …
Un cœur s’est dessiné après une coupe à blanc que seul une vue en drone rend possible.
La résilience en question, en quelques années la nature est de retour, sans doute pas de façon commerciale, la forêt ne devrait pas être un produit.
Mise en avant

ACTU. Quoi de 9 sur le Blog !

Reportages au jour le jour…

# Saison 1

____________________________________________

Reportage « Escaliers Morel »

Un magnifique escalier Morel à La Bresse et pour l’occasion focus sur les entreprises locales qui on participé au projet de cette belle maison.

Y a du talent dans le coin !

Structure et charpente DECOBOIS, Claudel sanitaire, Régis Pierrel électricité, Steve Mathieu Métal, cuisine Ag3c Virginia, « Pierre idées » Alain et Jonathan Pierrel, Big Mat Thierry Savart, Vincent Munier décoration visuelle, CVI, Denis Mougel paysagiste…

Maison ultra lumineuse, mettant notamment en valeur les bois et les escaliers.
Frêne olivier. Métal, bois et verre.
L’escalier n’est plus un meuble ou un objet pour changer d’étage, mais un élément essentiel.
Perspective sur deux niveaux

___________________________________________

Clin d’œil et bonne table.

Incontournable à Saulxures, la Pizzeria du Château ! Des pizzas mais pas que … De la vraie cuisine avant tout.

Linda, jolie, souriante et bienveillante vous accueil et Franck qu’on ne présente plus n’est jamais bien loin pour une blague ou une idée gourmande. C’est de pizzas qu’il s’agit pour ce petit reportage, mais vous devriez jeter un œil à la carte … Vous l’avez compris, j’aime cet endroit, et j’aime les personnages, Il en faut peu pour être heureux, disait l’ours ! En fait, il faut des choses simples, des bons produits et des belles personnes pour les faire danser et les mettre en musique… A bientôt !

https://www.pizzeria-du-chateau-88.fr/

La dolce vita à Saulxures
Et bien dansez maintenant !
Lard et munster…
Ou végétarienne pour se donner bonne conscience !
On est pas bien là ?
A bientôt !

__________________________________________

Les belles rencontres.

A la « marge » du reportage à La Bresse Hohneck, quelques vues revisitées de la belle Charlène et son petit. Toute la tendresse d’une mère en toute simplicité. Lumière naturelle et une optique courte pour être au plus près, toujours.

La photo c’est la vie, c’est ma vie !

____________________________________________

La Bresse Hohneck, épisode 2

Idem à l’épisode 1, version printemps. 
Immersion sur la planète de « la Bresse Hohneck « avec Charlène et son petit. Les appartements des grandes Feignes, le restaurant du Slalom, la montagne et la nature … Les Vosges

Salut Charlène !
Les premiers goutés en terrasse.
Chamois au bout du chemin

__________________________________________

Communication visuelle Du Pain au Lard La Bresse.

Rendez vous incontournable du « Bien Manger », Du Pain au Lard à La Bresse. Dans cette Maison on ne bricole pas avec la qualité. Tout est vrai, copieux, fabriqué maison, que du bon et du pas loin! Une équipe au top. Vous l’avez compris, je suis fan…

Du Pain, du Lard, mais pas que !

La mission du matin était de nourrir le nouveau site internet.

https://www.du-pain-au-lard.fr/

______________________________________

Stéphanie et ses hommes.

Petit florilège d’un après midi sous le soleil du printemps. Regarder, puis photographier une femme enceinte est, et doit être un moment intime et particulier. Je choisi toujours la simplicité dans la lumière et les cadrages, être au plus prêt de la vraie vie, et de raconter en images, une histoire qui leur ressemble. J’ai l’impression alors, d’arrêter le temps sur des instants de transition, parce que demain, leurs vies et leur monde sera un autre monde.

_______________________________________

Du coté de Monthureux sur Saône.

Mission esca/beau du coté de Monthureux-sur-Saône et de
« Merrain International ». Un village sympathique au milieu de forêts de chênes et au bord de la Saône. La rivière serpente tranquillement dans les prairies. Merrain international, est une entreprise incroyable ou l’on débite et prépare les fameux merrains de chêne qui serviront à fabriquer les futs de vin.

Merrain international, acteur de la filière bois dans les Vosges.

Paysage bucolique des Vosges du sud Ouest
En bas à gauche, le pont des Prussiens .
Les billes de chêne sont fendues en quartier. (Copyright Michel Laurent)
Les pièces de chêne débitées sont séchés à l’air pendant de long mois avant d’être profilés et devenir des merrains. (Copyright Michel Laurent)
Fut de chêne assemblé par un tonnelier. (Copyright Michel Laurent)

____________________________________________

Fertil Pot au Syndicat

Fertil pot, est un fabricant français de pots biodégradables, plantables 100% naturels en fibres de bois, l’entreprise se trouve au Syndicat / Vosges. Reportage:

Le concept est simple encore fallait il y penser. Le bois de résineux est cuit, destructuré, broyé, mélangé à de l’eau et de la tourbe et moulé. Le pot est ensuite mise en terre avec sa graine, qu’il fertilise… Simple et écologique.

Fertil pot est un acteur de filière bois Vosges.

Bions d’épicéas provenant du secteur.
Les bois sont cuits et séchés, puis broyés.
Moulés en différentes formes en fonction de la demande.
Les pots fertil pot sont envoyé un peu partout dans le monde.

Plans de tomates qui sont nés dans les pots et prêts à être mis en terre directement, tel quel !
Pied de vigne

__________________________________________

Bol d’Air La Bresse. La loc de ski

Si vous n’avez pas votre matériel, alors c’est passage obligé
à la « loc de ski », avant « le tire fesses »

2 chaussures, 2 bâtons, 1 casque, important le casque… Et, 2 skis bien sùr , et pas des nanars, non non des skis récents qui vont bien. Le matos est entretenu, farté, nettoyé et le « ski Mann » de faction saura vous conseiller, mais sa mission s’arrête là. Sur la rouge, ou pire sur la noire y faudra vous débrouiller pour tourner et vous arrêter. Une loc. de ski, une vraie, c’est toute une ambiance et une équipe avec ses blagues, ses expressions et ses conseils. Le tout dans la bonne humeur !

Bol d’Air La Bresse

Une histoire de pointure !
Mauve ou bleu ? En plus d’être esthétique un ski est un objet très technique
Les bons conseils sont toujours bons à prendre
Ben voilà ! Tout shuss ! direction La Bresse Hohneck domaine de La Belle Montagne

____________________________________________

La force hydraulique, une vieille passion. Reportage

L’énergie Hydraulique, est sans aucun doute l’énergie la plus simple et la plus propre, bien que la construction de barrages cause parfois des bouleversements géographiques. La demande d’ énergie étant toujours grandissante, il faut garder en tête que le kw le plus propre est celui que nous ne consommons pas…

Un barrage « type » sur une rivière des Vosges. La Moselotte.
Prise d’eau, canal d’amené et déversoir.
Un système hydraulique est assez simple.
Déversoir juste avant la conduite forcée, le dernier surplus d’eau retourne à la rivière
Mécanisme de régulation du déversoir d’ un canal sur la Moselotte.
Cette rivière est un des cours d’eau le plus hydraulique de France en terme d’installations au km.
L’eau est une richesse et un bien commun.

La force hydraulique a permis l’ essor industriel des vallées, notamment le textile.
Canal au Ejol à Zainvillers.
Site abandonné sur un ruisseau.
Ancien site hydraulique qui alimentait une tournerie. C’est le ruisseau du Rupt de Bamont ou j’ai grandi qui m’a inspiré ces différents reportages

Projet « A Force d’eau ».

Egérie du projet « A Force d’eau »
Canal d’amené et au fond la cheminée de l’usine. Le village, l’usine …
Roue à eau en bois sur une scierie. Musée du Bois à Saulxures
Système de type Pelton sur une petite turbine familiale, comme il en existe beaucoup dans les Vosges.

L’énergie hydraulique permet de fabriquer de l’électricité, dans les centrales hydroélectriques, grâce à la force de l’eau. Cette force dépend soit de la hauteur de la chute d’eau (centrales de haute ou moyenne chute), soit du débit des fleuves et des rivières (centrales au fil de l’eau)

Conduite forcée industrielle. RME La Bresse Régie municipale d’ électricité.

Double roues de type Francis.
Roue de type Francis moderne, à la Bresse. RME.

____________________________________________

Reportage Le Bois des Lutins à La Bresse

Reportage en couleur au bois des Lutins à La Bresse Bol d’Air, il n’y avait pas que des enfants pour rire et jouer dans la forêt. Les équipements et les effets lumineux deviennent féeriques entre chien et loup, et changent encore une fois la nuit tombée. Exercice intéressant en photo, j’aurais du prendre un magnéto pour chopper des sons des cris, des rires et des accents !

Le bois des lutins, c’est pas que pour les gamins … On imaginerait facilement un gros banquet sous le filet et une piste danse ou petits et grands pourraient tourner et chanter pour oublier un moment seulement, ce monde de dingues…

____________________________________________

Les Jolis Chalets, Barbey-Serroux

Retour avec les beaux jours sur un reportage du coté de Barbey – Serroux et le Jardin Des Jolis Chalets. Une bande de potes comme figurants et, figurantes pour être comme à mon habitude dans la vraie vie. Des gîtes douillets cachés dans une clairière et des équipements au top et, cerise sur le gâteau, une piscine.

T’es là, j’te jure, tu bouges plus …

On a fait plein de photos et bien rigolé, normal on était dans la vraie vie…

Je vous laisse voir sur le site pour les résa.

Salut

Le Champ des roches
https://lesjolischalets.fr/
Inspiration du « Cœur des Hommes », je l’avoue…
On est pas bien là ?!

Spa privatif sur chaque chalet

__________________________________________

Pour le fun…

Une vidéo qui date un peu, mais pour ces derniers beaux jours de ski, ça méritait de la ressortir. Un peu de tout, sur des skis, du bon ski !

La Bresse, Les Champis, Le Hohneck, le Kastel…

______________________________________

Atelier DUFALA à Deyvillers

Depuis le temps que je devais passer par l’atelier d’ Anne Dufala et de Denis Valdenaire. ( sur les conseils de Olivier Claudon) C’est chose faite…
Il y a un peu de 19, voir même de 18 ème siècle de ce coté de Deyvillers, tant au niveau des matériaux, de la noblesse du geste, des décors et des références. On a parlé « faubourg Saint- Antoine » et « des Dames du Faubourg » de Jean Diwo, et bien sur « Des piliers de la Terre » de Ken Follet. On avait les mêmes lectures… L’atelier et même tout le quartier est un génial bric à brac pour ces sympathiques passionnés. Un retour dans un passé où les artistes artisans avaient une place indispensable à la vie d’une cité. Sculpteur sur bois, sur pierre, doreuse, restauratrice. Le bois la pierre, la dorure l’ or …

Atelier DUFALA c’est un véritable spectacle.

Une feuille d’or presque aussi légère que l’air
Derrière Anne, une Vierge et l’enfant veille …
Surprise. Restauration d’un angelot
Une table d’opération de restauration.
A l’extérieur Denis. Calcaire, ciel bleu, le Thuya ressemble à un If .Décor Provençale du coté d’Epinal
Travail sur un bloc de calcaire
Anne et Denis, dans leur monde !

___________________________________________

Communication visuelle Clinique vétérinaire 38,5° Epinal.

Une version noir & blanc issue de plusieurs journées de reportage. Des femmes et des hommes dans leurs missions.

Des animaux jamais stressés et des espaces adaptés.

Des sourires … C’est tellement mieux avec le sourire.

REMISE des DIPLÔMES ENSTIB

REMISE DES DIPLÔMES – Les promos 2020 et 2021 ont reçu leur diplôme ce 19 février à Epinal. Après une année sans cérémonie, ce fut une rencontre émouvante et animée, en présence de 162 diplômés et de leurs enseignants, familles et amis. Merci aux élus présents, aux partenaires, personnels et enseignants de l’école, ainsi qu’à la presse.

Lorraine INPUniversité de Lorraine

La traditionnelle photo de groupe.
Discours de Laurent Bleron, directeur de l’Enstib
Une heureuse diplômée
Patrick Nardin, maire d’Epinal
Elisabeth Del Génini. Communauté d’Agglomération d’Epinal
Daniel Gremillet, conseiller Regional.
Diplôme d’honneur à Denis Dagneaux, directeur de l’ONF des Vosges
le Lapachol Orchestra de l’ Enstib
Louis Triboulot, heureux diplômé !
Flavie Najean, évidement !

____________________________________________

Exposition Julius NATTERER / Forêt Bois Construction 2022

Exposition Julius Natterer (1938-2021†) pendant le FBC22″Seule l’utilisation accrue du bois dans la construction est en mesure de sauver les forêts du monde ».Grand maitre de la construction bois contemporaine, spécialiste des grandes structures, pionnier de la protection de l’environnement, cet ingénieur hors norme, Professeur Ecole polytechnique fédérale de Lausanne / IBOIS, conférencier magistral, considéré comme génie de son vivant s’élève désormais au stade de légende laissant derrière lui plusieurs générations qui s’emploient à construire un monde respectueux de la nature.Son fils Johannes Natterer, dans la lignée, lui-même ingénieur bois et Professeur EPFL, a sélectionné 30 projets remarquables, certains devenus emblématiques, d’autres plus confidentiels, mais tous ont un dénominateur commun : l’optimisation de la matière en évitant les colles et le nombre d’appuis en développant la grande portée. « Bien conçu, c’est à moitié calculé », répétait-il, plaçant ainsi très en amont, la collaboration de l’architecte et de l’ingénieur. Au fil de ses 100’000 dias présentées de par le monde, il aura su éveiller auprès de milliers de jeunes ingénieurs et architectes, la passion de la pureté des lignes et de l’amour du matériau bois.Précurseur sur bien des sujets, il fut le premier à valoriser les connexes (les dosses) pour en faire les « Brettstappeln », il a conçu des dizaines de tours en bois, démontré l’excellente tenue au feu du matériau, conçu des toits géodésiques et des structures remarquables qui sont encore utilisées.Que cette exposition inspire et ouvre la voie vers de nombreux projets biosourcés qui permettront de tendre vers un monde décarboné riche de forêts ressourçantes.Plus sur le FBC22 https://lnkd.in/df5nQssFaculté de l’environnement naturel, architectural et construit ENAC – EPFL / Cedotec – Lignum office romandLignum Vaud

____________________________________________

« Le Cri silencieux » La Chasseuse cueilleuse.

La forêt est notre mère, nous venons tous du ventre d’une femme.

Réflexions autour de la forêt et de nos origines, la forêt se meurt, elle devient produit.

_________________________________________

Communication visuelle. La Bresse Hohneck – Le Bistro Le Tétras.

Retour et livraison des visuels sur le reportage du mercredi 9 Février. Petit tour d’horizon sur la planète La Bresse Hohneck. Des Femmes et des Hommes dans la vraie vie. Oui, la station de ski est le moteur de notre vallée. Ne l’oublions pas…

____________________________________________

Communication visuelle. Gîte « Le Repaire du Faon » Plainfaing.

Un nouveau gîte vient de naitre à Plainfaing, lumineux, spacieux et décoré avec gout. « Le Repaire du faon ». Au bord du Rudlin, à deux pas de la confiserie des Hautes Vosges au bord de la forêt et pas loin de tout. https://www.facebook.com/LeRepaireduFaon

____________________________________________

Communication visuelle « Du Pain au Lard » La Bresse.

Le nouveau site web est en ligne. Plus lisible et encore plus gourmand … https://www.du-pain-au-lard.fr/

________________________________________

Reportage La Belle montagne. La Bresse Hohneck.

« Le Tétras » à la Schlucht

Immersion et découverte à la station de La Bresse Honneck. #Episode 1.

Le Skishop, la location de matériel, le domaine skiable, le restaurant, le bistro « Le Tétras » à La Schlucht… La neige, le soleil et les sourires de Sara, Muriel, Pauline, Ambre et Lisa !

___________________________________________

Scierie Germain Mougenot. Suivi de chantier.

Phase finale sur le chantier de la nouvelle usine.
Scierie Germain Mougenot / Lorraine Pellets Saulxures/ Mtte

___________________________________________

Reportage Fives Cryo. Golbey

Reportage ce matin au Hall 2 à Golbey. Entreprise Fives Cryo.
Une « Boite froide » de 143tonnes / 23m x 6,3m x 6,2m. Elle entamait ce matin son voyage en passant par le port de Frouard (Nancy) pour être transportée sur une barge jusqu’au port de Rotterdam où elle embarquera sur un porte containers pour la Corée du Sud. Elle sera installée sur un site de pétrochimie pour de la production d’éthylène.
De nouveau, une belle réalisation de l’entreprise.

#Fives

____________________________________________

Du haut de mon escabeau… Essai Dji Air2s

Les couleurs reviennent. 05.02.2022

___________________________________________

Florilège de douceurs, retrouver avec la photographie, la texture et la sensualité du beaux tissus. Prise de vue catalogue Linvosges Hôtellerie.

Le linge de lit, là où on s’endort, où l’ on s’aime, et rêve aussi …

____________________________________________

Reportage « Transporteur de grumes » Filière bois Vosges.

Les Transports Claudel à Saulxures sur Moselotte. 4 -ème Génération.

Anthony, 32 ans, fils de Régis, petit fils de Roger, arrière petit fils de Léon.
Et, en plus. Sans oublier Robert, le grand père maternel, bucheron !
Une famille de forestiers.
Pas sérieux s’abstenir !
Dernier maillon forestier, il récolte les arbres qui sont devenus des grumes ou des billons.
Gros bois !
Conduire un camion grumier est une activité hors norme. Tout est surdimensionné ! Le gabarit, la puissance, les conditions de travail.
Les hautes Vosges. Le Rothenback.
Arrivé à la scierie, l’ arbre devient bois. Il sera palette, charpente, violon ou cercueil.
Anthony Claudel, les pieds bien sur terre devant son outil de travail.
Un V8 de 770 chevaux et 22 roues.

__________________________________________

Suivi de chantier. Scierie Germain Mougenot Saulxures.

Nouvelle grue d’alimentation en cours d’installation, nouvelle déligneuse, usine à pellets en cours de finalisation.
Usine à pellet

_________________________________________


Reportage journée Sécurité à JC Logistique. Groupe Livio.
Fresse sur Moselle.
Des ateliers, des informations et des sourires  » masqués  »

Christine Godin. A2C

__________________________________________

Reportage à l’atelier de la tournerie. Hélène et Gilles à La Bresse.
Dernières photos réalisées pour le livre « Le Peuple du Bois » Les Editions du Signe.

Tournage d’art, les arts de la table.
Hélène aime les champignons

_______________________________________

La station de La Bresse Hohneck.

Le Tétras à La Schlucht

_________________________________________

Suivi de chantier CATEMO. Ex banque de France à Remiremont.
Projet d’hôtel Ht de gamme. « Le Chapitre. »

L’ancienne Banque de France

___________________________________________

L’eau vive

___________________________________________

Livraison de la vidéo. Clinique vétérinaire 38.5 à Epinal

_________________________________________

Prises de vue gastronomique.

Le chef Olivier Pichot

__________________________________________

Selection de visuels. « Chasseuse cueilleuse » Le Peuple du Bois

Chasseuse cueilleuse. Filière bois

_________________________________________

Mise à jour du site

www.michel-l.com

___________________________________________

Ouverture du gîte Les Trésanes à Saulxures sur Moselotte

___________________________________________

Prise de vue Tissus Gisèle. Hôtel Interlaken à Xonrupt

_________________________________________

Rando raquette secteur de Ventron

____________________________________________

Prise de vue Linvosges Epinal. Hôtel Mercure

Collection Linvosges

___________________________________________

Filière bois. Scierie Mathieu Xonrupt

____________________________________________

Transports Claudel. Filière bois

____________________________________________

Filière bois
Les banques d’images, encore et toujours
Pleine page sur la magazine 100% Vosges. Visuel Russe !
Collection Lard de Vivre
L’ESF de La Bresse Hohneck
Association les cueilleurs de pommes. Ballast sur Cornimont
Le bois des Lutins. Bol d’Air La Bresse
Muriel Mangeol. Collection Créol’in Gerardmer

Verre TechniC

Focus sur une entreprise qui laisse passer la lumière, reportage !

J’ai redécouvert le verre sous toutes ses formes, épaisseur, format, transparence, couleur et mise en œuvre dans des versions que je n’ aurais pas imaginé. Au final des résultats surprenants qui donnent au produit « verre » une dimension incroyable.

Evidement le verre c’est technique, hyper compliqué même, du fait de sa fragilité et son poids. Compliqué dans sa fabrication jusque dans sa pose. Je suis revenu de ce reportage avec un regard complétement diffèrent sur la transparence de la lumière dans nos habitats et dans nos villes.

Et puis bien sur et toujours, l’humain au centre de tout. Une belle entreprise à taille… humaine !

VERRE TECHNIC – Zone Inova 3000 – allée 7 – THAON LES VOSGES – 88150 Capavenir-Vosges

Verre technique
Evidement la manipulation est plus que compliquée
Moyen technique de mise en place des châssis
Double effet de transparence et de miroir
La petite fenêtre qui fait tout !
Format mur de lumière
Verre et bois
Murs de verre
Mariage du bois et du verre. Escalier Morel
Le verre autrement

Communication Bol d’Air

Retour à Bol d’Air après l’épisode « Covid »

Séquence Bois des Lutins en version famille.

En fait, les parents viennent pour distraire les enfants, en me disant: « Oui, bon c’est pour les enfants et pis de toutes façons je ne me suis pas habillé pour faire des photos … » et en 5 mn, c’est les enfants qui regardent la parents s’amuser, c’est comme ça que je voyais la « chose »

Au final, des enfant joyeux, des mamans jolies et ravies en ce jour de fête des mères et un papa qui en redemande.

Mission accomplie, à bientôt !

Mention spéciale aujourd’hui pour la fête des mamans !
Ha, assez rare pour être souligné, un homme sur mes photos !
C’est pas que pour les gamins…

______________________________________

Explor Games, version bois des Lutins

Sur fond d’Explor Games, des sourires d’enfants sous un soleil de printemps.

L’idée est de découvrir la nature, la forêt, la rivière et le patrimoine en utilisant des outils connectés. La recette fonctionne pour les petits comme pour les grands.

Et tout ça bien sur, au Bois des lutins.
A découvrir…

Le bois des lutins à La Bresse
QRcode et tablettes connectées, des outils / jouets que les enfants connaissent et utilisent naturellement
Une version plus « ados »

Germain Mougenot

Réalisation de la plaquette de communication

https://www.timbershow.com/

Toujours dans ma démarche de communiquer sur la filière bois Vosges, me voilà cette fois à domicile avec le projet de réalisation des visuels de la plaquette de la scierie Germain Mougenot.

« Du Bois et Hommes »

L’équipe est bien rodée et chacun connaît sa mission. C’est bien sûr Oliver Cordel (KARMA communication) et l’ami de la famille, parce que c’est bien d’une histoire de famille qu’il s’agit, qui s’occupe du graphisme et de la mise en page ainsi que de la connexion avec l’imprimeur. Olivier Thierry et Cindy Auer pilotent le projet en interne.

Cette entreprise me parle, évidement, c’est lâ que travaillait mon père jusqu’à sa retraite. Il était conducteur de « multiple », (une grosse scie à battant à multiple lames). Gamin je passais lui rendre visite les mercredis, à l’époque cela se faisait… La scierie fait partie du paysage à Saulxures, elle est au pied de la forêt du Gehan. Et puis ce sont les transports Claudel qui ravitaillent le parc à grumes dont Anthony en est maintenant le dirigeant. Un siècle de transport de bois…

La boucle est bouclée avec l’installation de l’usine de pellets. Une économie circulaire sur 10 ha.

Au final une belle plaquette, ou plutôt un catalogue qui sera présentée prochainement au Carrefour du Bois de Nantes.

Le Gîte de La « Retorderie »

Rencontrer, partager, respirer, vivre…

Le Gîte de la Retorderie est à vocation humaine…

Derrière cette phrase un peu « bateau » il y a une activité évidement lucrative mais surtout une vraie démarche de rencontre. Proposer à des personnes, des familles, des amis un lieux convivial et chaleureux où ils pourront se sentir immédiatement « comme chez eux » Tout simplement !

La communication visuelle est tournée dans ce sens également, l’humain au centre de tout. Photographier des histoires et les partager, parce que le bonheur est contagieux. Il y a beaucoup de femmes, d’ hommes et d’ enfants dans mes photos, ce n’est pas nouveau.

Rien n’est formaté au gîte de la Retorderie, la nature est en arrière-plan, la cuisine est bien équipée et les espaces spacieux.

Le temps qui passe et les rencontres ont créé des liens et des amitiés d’un peu partout. C’est la mission !

Le gîte côté rue
100 commentaires ?
Les belles copines et leurs hommes !
Des amis bretons, devenus des amis, bretons !
Soirée Flammekueche avec des amis Allemands et des enfants joyeux
On est pas bien là ?
Ce fut une semaine musicale…
La raclette incontournable !
Les belles Anglaises venues de Belgique
Une vraie cheminée pour de vraies soirées !
La cuisine à faire et à vivre est souvent au centre des réunions de familles ou d’amis
Les gourmandes bretonnes !
Deux anonymes, photo souvenir.
La voisine !
Ha ben oui, l’hiver !
Le partage …

Profession Maréchal Ferrant

Rare sont les métiers aussi intemporels, maréchal ferrant est de ceux là. La technique et le matériel sont les même depuis des lustres.

Personnage charismatique de la planète « cheval » Pascal est un peu l’homme qui parlait à l’oreille des chevaux, mais dans les Vosges.
Photographier le métier de maréchal ferrant est un pur bonheur. Les lumières sont toujours magique et les ambiances de vieilles écuries très cinématographique.

J’ai la chance d’être l’ami d’un orfèvre en la matière. Mi forgeron mi maréchal, il faut connaitre et dompter le métal et l’animal, c’est la vie de Pascal Barthélémy, mais pas que…

Il manque l’odeur de corne brulée si particulière.
De souvenir, cet Ardenais était énorme.
Jument Boulonnaise. Un animal magnifique
Le ferrage est un geste ancestral.
Oui ce sont bien les couilles d’un étalon ..
Ambiance du coté de St Dié.
Deux jolis culs de Boulonnaises

« iep » l’effet iep…

« iep » C’est qui c’est quoi ?

« Iep », c’est les Initiatives entre potes ou le gagnant / gagnant. Le réseau…

« iep » c’est trouver des idées pour continuer d’exister, c’est passé par la fenêtre quand par la porte ça ne passe plus,

Une histoire de Tee-shirt

Au départ, des jeux de mots. Et puis les amis les potes, le coté « iep ». Et pourquoi pas des tee-shirts sur lardevivre, lardéco, les seins vosgiens et les brimbelles. Chacun y va des ses compétences et on affiche sur sa poitrine son appartenance, ses gouts et ses couleurs. Aurélie et Illico Perso à La Bresse imprime et diffusent. Le ton est donné.

  • Alors, vous allez me dire ? C’est où ? C’est comment , On peut acheter ? C’est combien ?

C’est à La Bresse, boutique Illico Perso, juste en face de l’église. Vous demandez « Aurélie » mot de passe: « iep »
Un téléphone. 09 80 66 44 22 contact@illico-perso.fr

© Michel LAURENT – 06.89.25.84.66

__________________________________________

Le « iep » avec les fromagères…

Emilie, Florence, Lucie et Fanny
Sourir plutôt que faire la gueule ! Aurélie Illico Perso La Bresse.
Les amis, les copains, les passions… Pascal Barthélémy
Faire bouger les lignes. Vincent Munier
iep, c’est donner l’exemple. Anne Claire Goulon et Vianney Huguenot
iep, c’est la complicité et les histoires qui durent !
Muriel Mangeol alias Mlle Serge.
Communiquer avec de l’humour !
Expliquer, encore et encore ! Karine Savart et l’Expo A qui sont ces yeux ?
S’associer pour avancer ! Les 4 du début des Sentiers de la Photo
Michel LAURENT , Yan GODE, Vincent MUNIER et Allain GRANDEMANGE
Trouver des solutions pour mieux consommer.
La Ferme aux hirondelles à Thiefosse.
Ne pas avoir froid aux yeux ! Les deus copines complices de mes aventures photo
Muriel MANGEOL et Sara BOUGRIT
Regarder dans la même direction l
Les deux belles jumelles. Stéphanie et Aude

Profession Grumier

Filière bois dans les Vosges, des femmes et des hommes !

« Le transporteur de grumes », c est celui qui récolte les arbres dans la forêt, sur le bord des chemins. C’est un acteur essentiel de la filière bois et il se place juste après le débardeur que l’on appelle également, débusqueur. A l’époque les deux activités étaient souvent rassemblées sous la même entreprise. En se spécialisant elles se sont séparées.

Les grumes sont ensuite transportées à la scierie. L’arbre devient bois et produit.

Régis Claudel dans les années 90, fils de Roger, petit fils de Léon et père de Anthony. 4 générations de transporteurs de bois.


C’est un métier de transport à part entière et une activité hors normes, tout est surdimensionné, et les conditions de travail en milieu hostile y sont même dangereuses. Il faut allier la prestation de grutier à celle de chauffeur poids lourd, le tout en version transport exceptionnel. Il est également bon de connaître la forêt, ses pièges et ses racoins pour ne pas s’y perdre.

Le matériel est beaucoup plus sollicité et mis à rude épreuve que pour du transport routier classique . Les transports de grumes, les « grumiers » sont souvent des histoires familiales. On reconnait facilement leurs camions, il y a les « Claudel », les « Rochatte »… pour ne citer qu’eux.

Des hommes aux caractères forts et exigeants à l’image de leurs métiers.

Transport Rochatte à l’entreprise EGGER à Rambervillers
Anthony et Régis, transmission.

Les chiffres sont impressionnants.

Un ensemble routier forestier en ordre de marche, c’est 57 tonnes, 25 m dont 18 m de bois, 22 pneus sur 12 roues.

Les moteurs peuvent développer plus de 700 cv…

Les cabines actuelles n’ont plus rien à voir avec celles des vieux camions. « Rappelez-vous » des « Berlier » Les vitesses sont automatiques, la direction évidement assistée mais les ensembles routiers sont tellement impressionnants que la vigilance doit être maximum.
Un vieux Berlier GLR
Retour par les « hauts » Route des Américains sous le Rothenback
Des grumes de douglas sur le versant Alsacien. Les grues hydrauliques ont révolutionné le chargement des camions. A l’époque les bois étaient chargés au câble
Les Vosges, département forestier.
12 roues, 22 pneus, 770 cv
Sur l’ épisode « scolyte » les camions sont transvasés dans des containers direction l’ Asie ou l’ Amérique du Nord. Les bois doivent mesurer 11, 80 m. Sujet à polémique.
Livraison à la scierie.
Les bois sont alors classés et rangés puis sciés.
La scierie Germain Mougenot à Saulxures.

Filière Bois Vosges – La Banque d’Images

De la petite graine d’épicéa aux premiers accords de violon, la filière bois dans les Vosges est d’une richesse incroyable.

Des Femmes et des Hommes, actrices et acteurs de la filière bois dans les Vosges. 600 visuels et plus encore à retrouver, consulter ou à commander.

  • Vous recherchez une photo « Made in Vosges » sur la filière bois.
  • Consultez la banque d’images en cliquant sur le lien juste au dessus.
  • Choisissez et téléchargez un visuel.
  • Envoyez moi votre sélection par mail à madeinvosges@yahoo.fr
  • je vous établirez un devis en fonction de votre projet.
Ecole de lutherie Mirecourt

A chacun ses Maîtres. S’inspirer un peu, mais ne jamais copier !

Nous autres, photographes, on est tous sous influence, et puis on fait son chemin. Je pense qu’il faut s’inspirer, regarder et sentir pour se dire: C’est ça que j’aime… ou pas ! Mais ne jamais copier

A mes débuts c’est CAPA, Robert Friedman qui m’inspirait, ses photos de guerres étaient tellement inspirantes, au plus prêt de l’action. Il m’en est resté le choix des optiques courtes, le 28 mm. Puis Henry Cartier Bresson pour le coté « humaniste » de ces clichés. Vient alors Jeanloup Sieff le noir et blanc et ses fesses sublimes de femmes mais pas que. Piter Lindberg évidement et la sobriété de ses portraits. Un zest de Helmutt Newton… Et bien sur les femmes photographes qui peuvent tout se permettre, elles … Annie leibovitz, Dorothea Lange …

Robert Friedmann. Capa
Marc RIBOUD
Henry Cartier Bresson
Willy Ronis
Helmutt Newton
Dorothea LANGE

Peter Lindbergh
Jim BRANDENBOURG
SALGADO