A chacun ses Maîtres. S’inspirer un peu, mais ne jamais copier !

Nous autres, photographes, on est tous sous influence, et puis on fait son chemin. Je pense qu’il faut s’inspirer, regarder et sentir pour se dire: C’est ça que j’aime… ou pas ! Mais ne jamais copier

A mes débuts c’est CAPA, Robert Friedman qui m’inspirait, ses photos de guerres étaient tellement inspirantes, au plus prêt de l’action. Il m’en est resté le choix des optiques courtes, le 28 mm. Puis Henry Cartier Bresson pour le coté « humaniste » de ces clichés. Vient alors Jeanloup Sieff le noir et blanc et ses fesses sublimes de femmes mais pas que. Piter Lindberg évidement et la sobriété de ses portraits. Un zest de Helmutt Newton… Et bien sur les femmes photographes qui peuvent tout se permettre, elles … Annie leibovitz, Dorothea Lange …

Robert Friedmann. Capa
Marc RIBOUD
Henry Cartier Bresson
Willy Ronis
Helmutt Newton
Dorothea LANGE

Peter Lindbergh
Jim BRANDENBOURG
SALGADO

Auteur/autrice : photographe

presque 40 ans de photo. Encore autant et j'arrête !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *